Yoga Challenge : débuter le yoga Yoga et émotions

 

Une satanée prorgammation

Des émotions peuvent surgir pendant votre pratique de yoga. Peut être que vous avez déjà expérimenté l’apparition d’émotions fortes pendant votre pratique du yoga. Les émotions sont là, inconsciemment, sous la surface. Et c’est un bon signe qu’elles rejaillissent en cours de yoga !

Nos émotions piégées dans notre corps, et notre anxiété et nos expériences de vie non intégrées, non conscientisées sont la source de tous nos problèmes.

Ces émotions sont un fichier du passé, archivé dans notre corps, mais non vidé. Quand nous devenons conscient de ça, nous commençons à nous rapprocher de notre conscience, et de notre Soi; Physiologiquement, neurologiquement, biologiquement; Et nous créons alors un nouveau Soi.

E-motion : ce qui fait bouger. Donc il ne faut pas se crisper dessus, mais laisser partir ce qui doit partir

Le yoga des émotions

Les émotions ont commencé à arriver au bout de 6 mois dans ma pratique personnelle : quand j’étais dans une phase de pratique très intense. En yoga, on voit le corps physique comme une empreinte de tout ce que l’on a vécu. Nous avons tous du stress, de la colère, de la frustration, de l’anxiété.

Au quotidien, le stress et les traumas sont souvent perçus comme des choses immédiates qui mettent en danger le corps. Le stress est la réponse à ce choc et nous pousse à fuir. De nos jours, on peut plus fuir le manager si ce n’est à l’autre bout du couloir de votre société. Vous devez intérioriser vos émotions et vous les gardez à l’intérieur. On ne fait rien dans l’immédiat pour relâcher ces émotions. Et ces émotions vont être « rangées » quelque part dans le corps puisque corps ne peut pas les exprimer.

Avoir un massage c’est pareil. Il y a une libération émotionnelle à la fin d’un massage.

On peut sentir des larmes, sans forcément se sentir triste. C’était à l’intérieur et ça avait besoin de sortir. C’est ça que j’aime en Yoga : c’est cette partie émotionnelle, cette libération émotionnelle qui mène à la libération spirituelle, la libération de l’esprit. Il n’y a pas besoin de comprendre d’où viennent ces émotions. Bien sûr, parfois vous pouvez avoir des images qui vous viennent, ou des sentiments attachés à une personne. Mais on yoga on dit qu’il ne faut pas s’attacher (Ahimsa). Pas d’attachement. Juste de l’observation et du non jugement. Et par « libération des émotions », je veux dire que les émotions ont disparu à la fin de la classe de yoga pour laisser place à de la paix, de la douceur. Votre esprit est en paix. Votre mental est en paix. Alors que je trouve personnellement que la psychanalyse ou certains psychothérapies vous laissent dans le mental. Puisque vous ne faites que parler. Bien sûr parler peut libérer certaines choses. Mais pas tout. Je trouve que le corps a son propre langage et notre bouche peut mentir, mais notre corps non.

 

Certaines personnes ne sont pas à l’aise avec cette notion. Certaines personnes sont très physiques, font beaucoup de sport, sont de véritables athlètes même, et lorsqu’ils font du yoga, frustration et colère apparaissent parfois. Et ces personnes abandonnent le yoga. C’est intéressant parce que ces personnes ont parfois des traumas et des chocs… je ne peux m’empêcher de penser que c’est relié. Que leur abandon du yoga vient du fait que le yoga est venu gratter la couche un peu superficielle de leur corps, pour aller chercher en dessous du vernis social et poli, pour laisser émerger autre chose. Beaucoup de personnes n’arrivent pas à lâcher prise, et ne veulent pas évoluer. Pourquoi ? parce que le changement c’est l’inconnu et que l’inconnu fait peur. Et ensuite, parce qu’ils se sont identifiés à leurs émotions.

 

Ce n’est pas anodin non plus de terminer par une relaxation. C’est pour vous apprendre à vous relâcher, à relâcher la tension. A lâcher prise. Abandonnez vous à votre ressenti. Vous n’avez pas à devenir cette émotion. A perdre le contrôle. Vous pouvez juste l’observer. Accueillir l’émotion. Il faut quand même pas se mettre à hurler en pleine pratique, il ne s’agit pas de devenir égoïste et de déranger les autres.

Mais l’heure de yoga c’est la seule heure où vous allez vous focaliser sur vous même : vous pourrez pleurer, mais vous pourrez aussi rire. Alors accueillez, soyez attentif.

Le point de vue des maitres

Lorsque vous suivez une formation de yoga, vous comprenez que les émotions sont un flot d’énergie qui vous traverse, et se module au fil de la journée. Lorsque nous n’exprimons pas nos émotions, cela crée des blocages dans notre corps, et cela nous empêche de devenir flexible.

Les maitres de yoga nous disent que le corps et l’esprit ne sont pas séparés comme nous le pensons en occident. En fait, le corps est la représentation physique de notre esprit. Un niveau plus matériel que notre esprit. L’un influence l’autre.

 

Les yogis travaillent sur le corps. Quand vous vous concentrez sur une partie de muscles, la tension va forcément se relâcher. Prenez l’exemple d’une personne qui a beaucoup de stress au travail. Les émotions de stress vont venir se loger dans cette partie là, et créer des nœuds. Et si les nœuds s’installent… cela crée un terrain propice à la maladie.

L’un des signes que l’émotion a été supprimée et relâchée ? vous observerez une meilleure respiration, et la partie de vos poumons soulagée. Tout ce que vous avez à faire lorsqu’une émotion surgit lors d’une pratique de yoga, c’est d’accepter, d’accueillir cette émotion, même si elle est intense.

 

Les maitres de yoga, lorsqu’ils parlent d’émotions, parlent des 9 Rasas (essence, ou saveur en sanskrit). Rasa signifie un état d’être du mental, une émotion qui va le dominer à un instant T. Quels sont les 9 Rasas ?

Shringara, l’Amour
Hasya, la Joie
Adbhuta, l’Emerveillement
Shanta, le Calme
Raudra, la Colère
Virya, le Courage
Karuna, la Tristesse
Bhayanaka, la Peur
Vibhatsa, le Dégoût

 

En tant qu’être social, en fonction de notre vécu, de nos expériences, de notre travail, nous avons plus ou moins expérimenté certains Rasas dans notre vie, et nous les avons ancrés. Ils auront tendance à se manifester plus souvent. Les émotions s’impriment dans le corps, et l’un des premiers signes est l’expression faciale. Fugace mais O combien révélatrice. (Connaissez vous la série Lie to me avec Tim Roth ? Moi j’adore ! excellente leçons de psychologie !) D’où le fait que nous ayions développé le yoga du visage en Yoga intégral.

 

Observer les émotions qui vous traversent, que ce soit en pleine réunion avec vos enfants, votre conjoint est une pratique de yoga en soi. C’est par cette observation que vous vous rapprochez de l’état de zen. « Zen, restez zen » chantait Zazie. Mais pour ça, il faut d’abord identifier l’émotion, s’en détacher, c’est à dire ne pas se laisser envahir, happer par elle. L’introspection permet de ne pas balayer le problème d’un revers de la main.

Les émotions sont un yoga en soi, mais je trouve que dans un premier temps, les asanas, les postures de yoga, aident à les gérer !

Les émotions ont besoin d’être comprises pour être dépassées et guéries. Plus vous vous détacherez des émotions de colère et de peur, plus vous laisserez de place aux émotions de joie, d’amour et d’émerveillement.

 

Et vous ? vous avez déjà eu envie d’étrangler votre professeur de yoga ? ou bien de le serrer dans vos bras de joie et de bonheur d’avoir tant lâché pendant votre pratique ?

Diane Taes

OFFERTES VOS 3 VIDEOS RITUELS DU MATIN POUR MAIGRIR http://directionbienetre.com/3_videos_rituels_maigrir/

Offert 1H de YOGA de la FEMME : http://directionbienetre.com/capt-yoga-feminite/

PLUS D’INFOS SUR LE BIEN ETRE www.directionbienetre.com

VOS PROGRAMMES BIEN ETRE EN LIGNE  http://directionbienetre.com/programmes/

MA PAGE FACEBOOK https://goo.gl/H0spVD

DES PRODUITS YOGA  https://goo.gl/H1Twtg

MES MOTS DOUX SUR TWITTER: https://twitter.com/YogaavecDiane

EVENEMENTS LIVE ET YOGA SUR MONTPELLIER : www.obunti.com/events

Comments are closed.