Devenir mère et réussir sa vie professionnelle : 5 trucs

Alors tout d’abord, je tiens à préciser que je me suis un peu inspirée de ce livre là : idéal pour réfléchir à: comment trouver l’équilibre dans ma vie ? Tiens tiens… Et si combiner sa vie de femme et sa vie professionnelle, ça pouvait être un exercice de yoga ?

Déterminer le bon moment pour faire un bébé

A 19 ans j’ai rencontré un garçon charmant avec qui j’ai vécu une jolie histoire d’amour. Oui mais voilà, ce monsieur voulait se marier et faire des enfants vite. Lors de la présentation à belle maman j’ai compris que j’allais finir mère au foyer : chéri avait envie de reproduire à la lettre le modèle parental. Plus tard je me suis demandée : est ce que je regrette ?

via GIPHY

Si j’avais fait un bébé à 20 ans, j’aurais sûrement repris des études ou une carrière vers 35 ans : pas mal. J’aurais récupéré les promotions des copines parties justement en congé maternité à ce moment là J

Faire un bébé dans la trentaine, vous pouvez dire au revoir à la promotion, et l’entreprenariat demande un sacré boulot les premières années.

Si vous faites un bébé plus tardivement, juste avant quarante ans, je dirais que l’approche n’est pas la même. On a généralement accompli un certain nombre de choses, acquis de la sagesse, et l’on ne sent pas de frustration dans ce secteur professionnel. On a compris qu’on ne peut pas tout faire et tout avoir !

Pour autant, le minimum avant de faire un bébé, c’est d’avoir une stabilité financière et de ne pas se sentir frustrée dans le domaine professionnel. Je fais partie de cette génération de femmes qui refuse de dépendre financièrement d’un homme. On ne sait jamais ! Alors commencez très jeune à bien gérer vos finances, pour anticiper !

Commencez tôt

C’est ce que j’applique depuis 3 ans maintenant. Je me lève vers 6H30, sauf en hiver où je m’autorise un 7H30. Et encore certains n’ont pas besoin de beaucoup dormir et peuvent se lever vers 5H30.

Le bébé prend toute votre énergie, dans les premières années. Le seul moyen, c’est de rogner sur certaines choses. Vive les vitamines, la spiruline, le magnésium, les fruits et légumes pour vous soutenir et vous aider à boucler vos dossier dans le silence tranquille du matin.

J’ai en réalité 3 bébés : un troisième roman, mon activité de Yoga en ligne, et un troisième secteur dans lequel je me lance à peine. Chut, la suite à venir !

via GIPHY

 

Le télétravail

Négociez avec votre patron pour du télétravail : des fois, on passe 8 heures au bureau alors qu’en 3H dans un environnement propice et la deadline du biberon à donner ou de la crèche qui ouvre dans 30 minutes… on est beaucoup plus efficaces.

Vous pouvez proposer une phase test d’une semaine à votre patron pour le convaincre de votre efficacité. Ralentissez le rythme quelques semaines avant, et une fois en télétravail, remettez un coup de cravache : cela montrera que vous êtes plus efficace en télétravail. Soyez hyper présente au téléphone, et envoyez un rapport par email tous les deux jours, pour montrer que vous êtes toujours présente. Le télétravail n’est pas encore assez répandu en France : à nous les femmes, de faire bouger les lignes !

via GIPHY

Prendre une nounou

L’idée de confier mes enfants à une autre femme ne m’a jamais enchanté, jusqu’à ce que je me lie d’amitié avec une américaine pendant mes études qui avait été jeune fille au pair dans une famille française. Spécialisée en peinture et dessin, elle donnait en plus des cours d’art, des conversations en anglais aux enfants. Quel enrichissement ! Choisissez bien votre nounou en fonction de sa culture, de son profil (un diplôme des premiers secours ou un profil d’infirmière peut vous être bien utile) et de ce que vous voulez pour vos enfants.

Développer une activité secondaire

J’ai grandi avec cette idée : toujours avoir un plan b. Cela m’a donné de la curiosité, un vrai sens de l’adaptation, et le goût d’anticiper. Avant votre grossesse, pour pouvoir si besoin, passer à mi temps, vous devez prévoir et planifier. Cela peut être une bonne idée de démarrer une activité basée sur vos passions ou un talent inexploré, qui peut être rentable dans quelques années. Vous pouvez aussi investir de l’argent dans une affaire qui roule et qui peut vous rapporter des dividendes. Je pense notamment à la restauration et l’immobilier qui restent de bons investissements sur le long terme. Si vous avez commencé à épargner jeune, vous devriez avoir un joli petit matelas qui ne demande qu’à s’accroitre. Ce n’est pas à la banque en tout cas que cet argent va faire des petits ! Mesurez les risques, et investissez pour augmenter vos rentrées d’argent !

 

 

Et vous ? Comment avez vous géré l’arrivée de bébé dans votre vie professionnelle ? Avez vous fait des ajustements ?

Comments are closed.