5 raisons pour lesquelles les mecs devraient faire du yoga !

N’ayez pas peur d’être ce type dans le cours de yoga. C’est peut-être la meilleure décision que vous ayez jamais prise pour vos muscles et votre développement athlétique en général!

 

Il y a quelques années, alors que je travaillais dans l’audiovisuel, je rencontrais un capitaine de l’armée de l’air qui me voyait stressée devant les écrans d’ordinateur où était censé apparaitre le documentaire historique qu’il venait valider. Il m’a alors montré quelque chose de très bizarre : il mettait son doit sur une narine pour inspirer par l’autre, et bouchait l’autre narine. Une respiration alternée qui faisait un sacré bruit, mais… lorsqu’il me fit essayer (à boucher mon nez hein pas le sien), je sentis immédiatement le stress retomber. Il me confia alors que c’était une technique de yoga, le pranayama. Il avait commencé il y a quelques années, ce qui avait accru sa souplesse, sa capacité à s’entrainer plus efficacement tout en évitant les blessures.

Aujourd’hui, il y a plus de studios de yoga et de cours de yoga que jamais, mais beaucoup de gens – les hommes en particulier – ne savent toujours pas ce qui se passe à l’intérieur de ces cours et ce qu’ils devraient  en penser. S’agit-il d’étirements, de méditation, d’une combinaison de ces éléments ou de quelque chose d’autre? Serait-ce le secret pour déverrouiller vos hanches serrées et votre potentiel athlétique surhumain, ou est-ce que cela vous fera germer un chignon d’homme et vous donnera l’air de Dicaprio ?

via GIPHY

Laissez moi vous dire un secret : vous n’avez rien à craindre – et tout à gagner – en ajoutant un peu de yoga à votre vie.

Par quoi dois-je commencer?

  1. Un tapis
  2. Shorts qui ne montent pas trop haut, qui ne moulent pas trop, dans un tissu souple
  3. Un tee shirt qui ne bouge pas trop
  4. Un esprit ouvert
  5. Volonté d’être humble et de poser des questions
  6. Un bon professeur

1. Le yoga augmente l’amplitude des mouvements

Vous pensez peut-être que l’amplitude de mouvement est la même chose que la flexibilité, mais c’est un peu différent. Beaucoup de gars savent qu’ils ont un groupe musculaire serré ou deux – le plus souvent les ischio-jambiers, les fessiers, les pectoraux et les épaules. Mais il se peut qu’ils ne se rendent pas compte des limites de leur capacité à s’entraîner dans une gamme complète de mouvements. Plus vous vous entraînez avec une amplitude de mouvement limitée, plus vous devenez limité dans vos fonctionnalités.

L’une des limites des hommes est d’avoir les articulations d’épaule serrées, qui ne leur permettaient pas d’étirer complètement leurs pectoraux pendant les mouvements de pression, réduisant leur capacité à construire la masse thoracique. Une flexibilité accrue vous permet par exemple d’obtenir un meilleur mouvement de pressage et vous aidera à construire de la masse musculaire au niveau du thorax.

via GIPHY

Un cours de yoga bien conçu met l’accent sur les mouvements qui ouvrent pratiquement toutes ces zones problématiques, parce que tout le monde, partout, peut bénéficier de l’ouverture des épaules voûtées et des hanches serrées.

Le yoga est plus une pratique de mouvement de qualité qu’un exercice. Au début, il peut vous surprendre, mais avec le temps, ses bienfaits vous surprendront.

2. Le yoga améliore la respiration

Je suis sûre que vous vous dites « Bah quoi je respire bien ! »

Mais si vous veniez en cours de yoga avec moi, ou si vous avez déjà vu des vidéos de moi, alors vous savez que je vous demande de vous concentrer sur l’inspiration et l’expiration, particulièrement pendant que vous essayez de tenir des poses dures dans des plans de mouvement peu familiers.

Au fur et à mesure qu’un cours de yoga devient plus intense, la respiration ralentit plutôt que d’accélérer. Vous apprenez ainsi à prendre de longues respirations lentes lorsque vous en avez le plus besoin, ce qui augmente la capacité pulmonaire et vous permet d’absorber la même quantité ou une plus grande quantité d’oxygène à partir de moins d’inhalations.

C’est une des raisons pour lesquelles vous pourriez ressentir une sorte de béatitude semblable au légendaire second souffle du coureur pendant un cours de yoga. Plus important encore, vous entraînez votre corps à s’oxygéner plus efficacement. C’est important pour les activités cardiovasculaires, l’entraînement musculaire et, oui, la musculation.

3. Le yoga renforce les stabilisateurs

Chaque yogi a une histoire (ou vingt) à raconter à propos de la fois où ils ont vu un homme fort et musclé entrer en classe et se rétamer complètement dans des postures que les femmes plus petites et moins musclées maitrisaient parfaitement. Et oui messieurs !

via GIPHY

Pourquoi cela arrive-t-il? Parce que ce type, qui a sans doute mérité son physique dans la position classique de puissance à deux pieds au sol et à deux mains sur la barre, reste faible dans ses muscles stabilisateurs.

 

Le yoga vous fait sortir de votre position traditionnelle de gymnase, vous obligeant à devenir plus fort dans chaque plan de mouvement.

 

Le yoga comprend de nombreux mouvements uniques en plus des mouvements de base comme la Tente (ADho Mukha Svanasana), le crocodile et les variations du guerrier. Selon le caprice de votre professeur, il peut aussi comprendre des mouvements latéraux, de torsion vertébrale, ainsi que de nombreux défis d’équilibre – qui ne sont généralement pas présents dans les exercices de levage.

Ces mouvements forcent votre corps à travailler d’une manière nouvelle et inhabituelle, en renforçant les petits muscles stabilisateurs et en augmentant la santé des articulations tout au long du processus. Vous deviendrez plus fort, bien sûr, mais vous allez aussi soutenir un maillon faible qui vous conduirait à vous blesser.

En d’autres termes, un bon cours de yoga peut couvrir plusieurs des bases que vous pensez couvrir (mais qui ne le sont peut-être pas) avec vos longues et compliquées routines de pré-hab et de mobilité.

4. Le yoga procure un repos actif

Un des défis d’être un athlète engagé est de savoir quoi faire d’une journée de repos actif. Il s’agit de journées où vous pouvez inclure des activités, mais vous devriez vous abstenir de faire des séances d’entraînement typiques. Vous êtes censé permettre à votre corps de guérir et de se rétablir… mais vous n’en avez pas vraiment envie.

Beaucoup d’athlètes ont l’impression qu’ils vont devenir fous s’ils ne peuvent pas faire une certaine forme d’activité. Le yoga est une option parfaite pour ces jours-ci. Vous le trouverez probablement beaucoup plus difficile que vous ne l’espérez, mais il n’exige habituellement pas beaucoup de temps de récupération (bien que vous pourriez être endolori les premières fois).

En fait, une bonne règle de base est de commencer par un cours de yoga type Hatha Yoga (Salutation au Soleil) ou bien Ashtanga Kramaji ou Ashtanga Vyniasa.

5. Le Yoga vous équilibre.

Ça peut vouloir dire beaucoup de choses, mais je ne parle pas des chakras ici. D’abord, le yoga inclut littéralement des poses qui vous aident à améliorer votre équilibre. Les poses avec appui sur une seule une jambe, les postures sur la tête, l’équilibre des bras et bien d’autres défis difficiles sont tous équitables. Et peu importe le nombre de push-ups ou de squats avec des poids que vous pouvez faire, un bon professeur de yoga peut trouver des moyens de trouver vos « faiblesses » pour vous en faire prendre conscience et vous faire progresser.

via GIPHY

 

Comment puis-je programmer un cours de yoga au sein de votre routine de gym/musculation ?

Option 1

Jour 1: Entraînement musculaire

Jour 2: Yoga

Répéter autant que possible

Option 2

Jour 1: Entraînement musculaire A

Jour 2: Entraînement musculaire B

Jour 3: Yoga/repos actif

Option 3

AM: Yoga, en classe ou en ligne

PM: Entraînement musculaire

Option 4

Pendant la journée: Entraînement musculaire

Nuit: Refroidissement du yoga

J’ai oublié de vous parler du bénéfice principal du yoga

IL N’Y A QUE DES FILLES DANS CE COURS ET ELLES REVENT DE VOUS VOIR FAIRE CECI :

Comments are closed.